La Friche Gilardoni

Conférence débat

Vendredi 28 octobre 2016

L'épopée Gilardoni

Des bâtiments industriels se construisent sur la zone d'activités de la Porte d'Alsace. Et Retzwiller renoue avec son passé de glaise et de feu, son passé tuilier, avec l'épopée industrielle des Tuileries Gilardoni frères qui a marqué la Trouée de Belfort durant plus d'un siècle.

 

Document sur l'épopée Gilardoni à consulter ici (1)

 

Que faire de la friche Gilardoni ?

La commune réfléchit comment reconvertir la friche Gilardoni. Ce site de 2,5 hectares en bordure du canal du Rhône au Rhin, acquis en 1998, abritait de 1864 à 1934 la très connue et emblématique tuilerie Gilardoni. Démolie en 1945, l’usine n’a pas complètement disparue du paysage. De nombreux vestiges restent visibles.

 

Un peu d’histoire

 

L’usine dont il est question est la première que les frères Gilardoni, alors tuiliers à Altkirch, implantèrent dans le secteur de Dannemarie en 1864. A l’époque les deux industriels retiennent le site de Wolfersdorf en raison de la proximité du canal qui facilite les expéditions de marchandises, mais aussi à cause de la présence d’un important gisement d’argile de qualité. Agrandie en 1897, la tuilerie de Wolfersdorf comprend quatre fours dont un affecté à la production de tuiles vernissées.

En 1924 les Gilardoni décident de construire une nouvelle usine à Retzwiller. Celle de Wolfersdorf cessera de fonctionner en 1934 et sera progressivement démontée. La dernière cheminée est dynamitée en 1950.

Quel avenir ?

 

La commune a pris conscience du problème de la sécurisation du site en 2008 quand la troupe théâtrale de Retzwiller a voulu y donner son spectacle « Rouge brique ». La présence de dangereuses galeries et de trous ont amené M. le Maire à déconseiller aux organisateurs d’y jouer leur pièce. Depuis la commune a multiplié les démarches pour obtenir de l’aide aussi bien du Conseil Général qu’à la sous-préfecture d’Altkirch. Le dossier a avancé d’un grand pas lorsque le sous-préfet Alain Charrier en personne est venu constater sur place le danger. En janvier 2010 la commune, les services de l’Etat, le Conseil Général se mettent autour de la table et la décision d’assainir le site est prise. Le but poursuivi par la commune est de démolir ces vestiges et de trouver une nouvelle vocation à l’endroit, en faire une zone de loisirs sans pour autant occulter le passé. Certains vestiges pourraient être conservés. On pourrait par exemple, profiter de l’excavation des galeries pour aménager une scène et des gradins naturels pour accueillir des spectacles de plein air. Le projet s’annonce complexe et audacieux.

L'épopée Gilardoni

Auteur : Julien STEINHAUSER


-


Scannez le Code QR avec votre Smartphone

Fil INFOS

(cliquez sur le logo)

Wolfersdorf en images

cliquez

Cartes postales anciennes

cliquez

Plan de la Commune

 

Compteur

 

Publication :

Mairie de Wolfersdorf

Dernière mise à jour :

10/05/2017